Passer un permis moto : ce qu’il faut savoir

Avoir un permis est exigé pour pouvoir circuler en toute liberté à moto. Ce document est la preuve que le conducteur a les compétences nécessaires pour se déplacer sur un engin à deux roues et maitrise les différentes techniques exigées par la circulation. Pour obtenir un permis moto, une formation relative au code de la route est indispensable.

Les différents types de permis moto

Lorsque vous contacterez un spécialiste du permis moto pour obtenir le précieux sésame qui vous permettra de conduire en toute tranquillité votre bolide à deux roues, ce dernier vous informera de ce qu’il en existe différents types. Chacun est défini en fonction de divers critères, comme la puissance de la moto et son poids.

À partir de 18 ans, vous pouvez passer le permis A2. Celui-ci vous donne le droit de piloter une moto dont le poids vide est supérieur ou égal à 175 kg et fait partie des plus courants. Si votre enfant est âgé de 14 ans, il est possible qu’on lui permette de passer un permis pour la conduite d’un cyclomoteur. Après l’obtention d’un permis A2, vous pouvez plus tard passer le permis A. Il faudrait toutefois que vous ayez obtenu votre permis A2 au moins depuis 2 ans et que vous soyez âgé de plus de 20 ans.
Renseignez-vous auprès d’une moto-école agréée pour connaitre en détail les différents permis moto afin de savoir celui que vous devez passer en priorité.

Comment bien passer son permis moto ?

En général, c’est sous l’observation d’un inspecteur que le passage du permis moto se déroule. Les épreuves sont divisées en deux. Il y a d’un côté les théoriques et d’un autre, les pratiques.
Concernant l’étape théorique, le candidat est invité à suivre des cours adaptés afin de pouvoir répondre correctement à toutes les questions qu’on lui posera. S’il s’en sort haut les mains, cela voudrait dire qu’il sait parfaitement tout ce qu’il faut prendre en compte pour conduire une moto sans mettre les autres usagers de la route en danger. Quant à l’étape pratique, le candidat est mis en situation de conduite. Il devra donc mettre en pratique tout ce qu’il a appris lors de la phase théorique. Pour que tout se passe bien, il est tenu de respecter les mesures de sécurité. Il devra notamment porter un casque ainsi qu’un pantalon et blouson spécifique. Notez qu’un candidat peut être recalé s’il n’est pas en mesure de faire correctement les choses à lors de l’étape pratique.